Guide d'accueil

 

GUIDE D'ACCUEIL   

 
 

Ce guide d'accueil est destiné à faciliter la préparation de votre départ, à attirer votre attention sur quelques particularités propres au Territoire et vous permettre d'anticiper au mieux les mesures administratives liées à votre mutation. Néanmoins, il vous est conseillé de contacter votre président de catégorie ainsi que votre prédécesseur dès la confirmation de votre mutation. Forts de leur expérience, ils seront les plus à même pour répondre aux inévitables questions que vous vous poserez.

Officiers et sous-officiers, vous serez accueillis à l'aéroport de Tontouta par votre prédécesseur. Lorsqu'il rejoindra la Métropole, un cadre vous parrainera le temps de votre adaptation au sein du Groupement.

Engagés Volontaires du Service Militaire Adapté, vous serez accueillis à l'aéroport de Tontouta par le Président des EVSMA puis parrainés le temps de votre adaptation au sein du Régiment.

Référez-vous également au guide d'accueil qui vous sera transmis par votre futur président de catégorie, dès réception de votre ordre de mutation.

 

LOGEMENT

Les cadres accompagnés de leur famille bénéficient d'une villa avec jardin. L'affectation de la villa dépend de la situation familiale. Le logement est meublé et équipé d'un réfrigérateur, d'une cuisinière, d'un congélateur, d'un four à micro ondes, d'une machine à laver le linge et de ventilateurs. Une retenue mensuelle de 10 % est prélevée sur la solde de base indexée.
 
Les cadres et EVAT célibataires sont logés soit au "bâtiment cadres célibataires " (BCC) soit dans le secteur civil.  

Les EVSMA célibataires sont logés en chambre de deux au sein des sections. Ceux qui sont mariés ou pacsés (un minimum de 3 années de pacs est exigé) sont logés en villa.


CONSEILS PRATIQUES :

     - Prendre des lampes de chevet et des ampoules à basse consommation.

     - Posséder un sèche-linge rend la vie plus facile.

     - Les intempéries peuvent provoquer des coupures d'électricité. il est recommandé de venir avec un petit groupe électrogène (2,5 kVa) et des rallonges électriques. La revente de ce type d'appareil se fait sans problème.

     - L'électroménager ainsi que les matériels amenés sur le Territoire doivent être votre propriété depuis plus de six mois. Veillez à prendre vos factures avec vous pour faciliter la sortie de votre caisse maritime.  

     - En saison chaude, une piscine gonflable peut faire la joie des petits et des grands.

     - A votre arrivée et jusqu'à la réception de votre caisse maritime, le Régiment met une caisse popote à votre disposition (vaisselle, fer à repasser, cafetière, etc.).

     - Prévoyez des couettes ou des couvertures car, en saison fraîche, les températures nocturnes descendent à 15°.

     - Le SMCAT prête des draps mais il peut être prudent d'amener dans votre valise les paires qui vous sont nécessaires à votre arrivée.

 

SCOLARITE

 

L'enseignement dispensé en Nouvelle-Calédonie est identique à celui de la Métropole mais l'année scolaire est décalée. Elle commence la troisième semaine de février et  se termine la deuxième semaine de décembre.

Il est conseillé de récupérer le dossier scolaire des enfants avant le départ de Métropole et de l'emporter en Nouvelle-Calédonie. Les élèves peuvent être soumis à un examen de vérification de niveau.

Si l'inscription se fait après le 30 avril, soit deux mois après le début de l'année scolaire de Nouvelle-Calédonie, les élèves sont maintenus dans la classe du niveau auquel ils appartenaient précédemment.

Exceptionnellement, l'admission en classe supérieure (si elle est demandée avant la fin du premier trimestre) pourra être prononcée par le Vice-Recteur qui prendra la décision après étude du dossier scolaire de l'élève et qui le soumettra éventuellement à un examen de vérification d'aptitude.

Au retour, les élèves quittant la Nouvelle-Calédonie fin août pour effectuer leur rentrée scolaire début septembre dans un établissement de Métropole, pourront demander leur admission en classe supérieure sous réserve d'avoir obtenu un avis favorable du chef d'établissement d'origine.

A toutes fins utiles, vous pouvez vous rendre sur le site du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie (www.ac-noumea.nc) ou vous renseigner à l'adresse suivante :

                  Monsieur l'inspecteur d'académie 
                  Vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie 
                  Rue Jean-Baptiste Dezarnauld 
                  "Section de la scolarité" 
                  BP G4 
                  Nouméa Cedex

                  Tel : 00.687.26.61.00

Pour l'inscription des enfants, il est demandé un certificat de radiation, le dossier scolaire et deux photos d'identité. Prévoir également la photocopie du livret de famille ou des cartes d'identité des parents. Il est conseillé d'inscrire les enfants le plus tôt possible, avant l'arrivée sur le Territoire.

Il n'y a pas de lycée à Koumac et Koné. Les lycées les plus proches se trouvent à Pouembout et à Poindimié.


ETABLISSEMENTS DE KOUMAC

 - Ecole primaire Charles Mermoud. Tel : 00.687.47.62.21
 - Ecole maternelle "Les quatre vents". Tel : 00.687.47.62.91
 - Collège. Tel : 00.687.47.62.81
 - Antenne de Lycée professionnel. Tel : 00.687.47.62.27


ETABLISSEMENTS DE KONE

 - Ecole maternelle "Les alamandas". Tel : 00.687.47.21.40
 - Ecole maternelle et primaire de l'Immaculée.Tel: 00.687.47.22.12
 - Ecole maternelle et primaire "Les cigales". Tel : 00.687.47.33.75
 - Collège : 00.687.47.22.63
 - Lycée agricole de Pouembout. Tel : 00.687.47.26.44
                 


GARDE D'ENFANTS

Il n'y a pas de structures officielles  (crèches ou garderies) ni d'agrément pour les assistantes maternelles. Tout se fait par connaissance et par le bouche à oreille.  

 

                                          TRESORIER

Afin d'éviter les problèmes administratifs, il est impératif d'effectuer certaines démarches avant votre départ de Métropole :

       - Assurez-vous que votre trésorier a bien expédié votre ordre de mutation au CERHS. Cependant, il vous faudra compter environ deux mois avant de percevoir votre solde indexée. En conséquence, prévoyez un fonds de trésorerie qui sera indispensable pour vivre et assurer les dépenses liées à l'installation.
  
       - N'oubliez pas d'écrire à votre mutuelle pour l'avertir que vous êtes muté en Nouvelle-Calédonie en y joignant votre ordre de mutation. N'hésitez pas à vous rendre sur son site (www.groupe-uneo.fr) ainsi que sur celui de la CNMSS (www.cnmss.fr). 
 
       - Pour les épouses percevant les prestations familiales auprès d'un organisme civil demander un certificat de radiation qui sera joint au dossier de prise en compte pour le CERHS de Nancy.

L'ouverture d'un compte  local est indispensable pour les prélèvements automatiques (canal satellite,  Internet, etc.). Il peut être approvisionné par un virement automatique de banque à banque ou par un fractionnement de solde. Généralement, les cadres optent pour le virement de compte à compte. L'unité monétaire est le franc pacifique. Un euro = 119 F CFP environ.

Veillez à ce que votre passeport et celui des membres de votre famille soient valables pour, au minimum, la durée de votre séjour. Vérifiez également la validité de votre carte de circulation SNCF. Si cela est nécessaire, faites la refaire pour pouvoir l'utiliser dès votre retour ou à l'occasion d'un éventuel séjour en métropole.

 


IMPORTANT

La souscription d'une assurance rapatriement couvrant l'ensemble de la famille est très vivement conseillée afin d'éviter les frais importants occasionnés par une évacuation en direction de l'Australie ou de la Métropole. Son coût est d'environ 55 000 F CFP.

Pour cette raison il est indispensable de prévoir un passeport pour chacun de vos enfants. A titre indicatif, le coût du dernier rapatriement sanitaire vers l'Australie s'est élevé à 5 470 000 F CFP, soit 45 838 Euros.
 

 

DEMENAGEMENT

Le double du dossier de déménagement ainsi qu'une copie des factures sont à conserver avec vous. Le règlement définitif du dossier de déménagement s'effectue en 6 mois, environ.

Dans le cas d'un établissement de passeports pour le conjoint et les enfants, demandez une facture des timbres fiscaux afin d'en obtenir le remboursement (à joindre dans le dossier de déménagement).

 
VEHICULE

On trouve à la vente toutes les marques de voitures françaises ainsi que de nombreuses voitures étrangères, neuves ou d'occasion. L'acquisition d'un véhicule d'occasion se fait par le biais des petites annonces ou en se rendant dans les nombreux "parking" ou garages. Tout type de véhicule est utilisable sur le Territoire ; le 4 X 4 ne se justifie plus sauf pour quelques sorties spécifiques.

De manière générale, il faut bien prendre en compte que Koumac et Koné se situent respectivement à 4 et 3 heures de route de Nouméa et qu'il est nécessaire d'y descendre régulièrement. Il est donc conseillé de posséder un véhicule fiable.

Pour tout renseignement concernant l’importation de véhicules, vous pouvez consulter le site des douanes de Nouvelle-Calédonie à l'adresse www.douane.gouv.nc 

Un contrôle technique, à effectuer sur le Territoire, est obligatoire pour les véhicules de plus de 5 ans. Un contrôle technique effectué en Métropole n'est pas valable à l'arrivée sur le Territoire.

Afin d'éviter les risques de vol, ne laissez rien dans votre véhicule. Pour toute information complémentaire, veuillez vous rapprocher du :

            Bureau de Nouméa Port
            Guichet information du public
            BP 13
            98845 Nouméa Cedex
            TEL : 00 687 26 53 87
            FAX : 00 687 26 53 19

Pour les amateurs de nautisme, prévoyez l'installation d'une attache de remorque car, ici, les pièces d'origine sont parfois difficiles à trouver. 

 

LOISIRS

Divers organismes officiels et associations privées, tant à Koumac qu'à Koné, proposent de nombreuses activités de loisirs :

     - Bibliothèque et médiathèque 
     - Associations d'entraide et clubs de service 
     - Ecoles de musique et de chant 
     - Clubs sportifs (Aïkido, karaté, badminton, équitation, football,  plongée sous-marine, tennis, ULM, etc.) 
     - Amicales (bridge, tarot, etc.)

Le Groupement propose également des activités au sein du Club Artistique des Armées (CSA) :

     - Lapidaire 
     - Tableaux sur sable 
     - Aquagym et bodygym 

 
COUVERTURE SOCIALE - SANTE

COUVERTURE SOCIALE
Le système métropolitain de sécurité sociale ne s'applique pas en Nouvelle-Calédonie qui dispose d'un régime spécifique.

La protection sociale repose sur la Caisse de Compensation des Prestations Familiales, des Accidents du Travail et de Prévoyance des Travailleurs de Nouvelle-Calédonie (CAFAT) et les mutuelles. L'ensemble de la population active adhère à un régime d'assurance maladie unique et obligatoire, le Régime Unifié d'Assurance Maladie-Maternité (RUAMM) qui intègre tous les fonctionnaires, qu'ils soient territoriaux ou d'Etat, mais aussi les travailleurs indépendants et les professions libérales. Le RUAMM est administré par la CAFAT.

Etant affectés en Nouvelle-Calédonie pour une durée supérieure à 6 mois, vous y êtes obligatoirement affiliés par les services administratifs du Groupement. A ce titre,  vous êtes assujettis à une cotisation appliquée au traitement brut indexé et ne cotisez plus à la sécurité sociale.

Avant le départ, effectuez une désinscription de votre CAF de Métropole ; une attestation de désinscription vous sera fournie. Ce document vous sera demandé pour votre inscription sur le territoire.

A votre arrivée, vous ferez une demande d'inscription de vos bénéficiaires (épouse, enfants, concubin, enfants de concubin).

N'oubliez pas d'écrire à votre mutuelle afin de l'avertir que vous êtes muté en Nouvelle-Calédonie en y joignant votre ordre de mutation.

     - Si vous êtes adhérent à l'UNEO : afin d'avoir une couverture sociale correcte, vous devez prendre une option qui compense les faibles remboursements du RUAMM (option Echo).

     - Si vous n'êtes pas adhérent à l'UNEO : vous pourrez souscrire une "complémentaire santé" à votre arrivée sur le territoire.

Sites Internet utiles : 
www.cnmss.fr : site Internet de la Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale.

www.mnm.fr : site Internet de la Mutuelle Nationale Militaire.

www.cafat.nc : site Internet de la Caisse de Compensation des Prestations Familiales, des Accidents du Travail et de Prévoyance des Travailleurs.

ETABLISSEMENTS DE SANTE
La Nouvelle-Calédonie est équipée des moyens les plus modernes, comparables à ceux existant en Métropole. La plupart des pathologies peuvent être traitées sur place, à l'exception de celles relevant de la neurochirurgie, de la chirurgie cardiaque et des traitements à base de radio-isotopes.

NOUMEA
Secteur public
Le Centre Hospitalier Territorial de Nouméa  (CHT) est composé de plusieurs établissements :

     - l'hôpital Gaston Bourret (spécialités chirurgicales et médicales),

     - l'hôpital de Magenta (pédiatrie, gynécologie, réanimation néonatale, hémodialyse),

     - Le Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) Albert Bousquet situé sur la presqu'île de Nouville, est spécialisé en psychiatrie et comprend un service de gériatrie.

Il existe également des structures d'accueil de jour pour enfants et pour adultes.

L'Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie effectue, entre autres, différentes analyses biologiques spécialisées.

Secteur privé
Il existe 3 cliniques :

     - polyclinique de l'Anse-Vata,
     - clinique Magnin,
     - clinique de la Baie des Citrons.

De nombreux médecins généralistes et spécialistes libéraux sont installés à Nouméa et dans sa périphérie. Certains spécialistes effectuent des "tournées" dans les dispensaires de brousse.

KOUMAC
Un hôpital est implanté sur la commune. Outre les urgences, on y trouve des services de médecine générale, de chirurgie, de maternité, de radiologie ainsi qu'un laboratoire.

Plusieurs médecins généralistes, des dentistes, une sage-femme et un masseur kinésithérapeute sont installés au village. On y trouve également une pharmacie et un laboratoire de prothèses dentaires.

  
KONE
Un dispensaire est implanté sur la commune. Plusieurs médecins généralistes, un dentiste, une pharmacie mais aussi un masseur kinésithérapeute et des infirmières sont installés à Koné.

PROBLEMES SANITAIRES 
Les maladies rencontrées en Nouvelle-Calédonie ne sont guère différentes de celles rencontrées en Europe, à quelques exceptions près. Le pays ne connaît ni paludisme, ni fièvre jaune. La dengue, une virose avec forte fièvre transmise par un moustique, est présente et la conjonction de certains facteurs notamment climatiques peut entraîner, en été, de véritables épidémies. La leptospirose, maladie infectieuse transmise par les eaux souillées par les urines d'animaux infectieux, doit faire envisager avec prudence les baignades en rivière. 

La Nouvelle-Calédonie n'est pas épargnée par le SIDA dont le nombre de cas ne cesse de croître. 

Le soleil peut occasionner de graves brûlures, des coups de chaleur, des  insolations. Une bonne protection (crème solaire à fort indice de protection, chapeau, tee-shirt, etc.) et une hydratation correcte évitent de nombreux désagréments, notamment chez les jeunes enfants. 

Le port de chaussures de bain est conseillé pour éviter les coupures (corail), les piqûres de coquillages ou de poissons potentiellement dangereux. Sur certaines plages, le "tricot rayé" (petit serpent de mer, rayé blanc et noir ou rouge et noir) peut présenter un risque car sa morsure est très dangereuse (cependant, les accidents sont rarissimes). 

La ciguatera plus connue sous le nom de "gratte" peut s'attraper en consommant certains poissons contaminés. Il suffit de se renseigner avant de manger du poisson. 
 

 

ANIMAUX

Il n'existe pas de mise en quarantaine en Nouvelle-Calédonie.

Toute importation d'animaux est donc actuellement suspendue jusqu'à nouvel ordre sur le territoire.

 

ARMEMENT

La chasse est un sport très prisé en Nouvelle-Calédonie. Pour apporter son armement il est obligatoire de demander l'autorisation aux services du  Haut-commissariat, à l'adresse suivante :

       Haut-commissariat de la République 
       Direction de la Réglementation et de l'Administration générale 
       Bureau des Armes et des Munitions 
       BP C5
       Nouméa 
       Nouvelle-Calédonie

Les armes de calibres 7,64 et 270 sont autorisées pour la chasse. Par contre, le 280 est autorisé uniquement pour le tir. Seule l'importation de l'arme sans munitions est autorisée. Le non-respect de la procédure peut conduire à un rapatriement disciplinaire.

N'hésitez pas à consulter le site du Haut-commissariat www.etat.nc

 

TELEPHONIE / INFORMATIQUE / VIDEO

TELEPHONE PORTABLE

Le téléphone portable est très utile pour la sécurité surtout lors des trajets en véhicule et lors des sorties en mer. Ne pas oublier de demander le code de déverrouillage PUK auprès des vendeurs car, sans ce code, le poste sera inutilisable. Pour l'utiliser, il existe soit l'abonnement soit la carte liberté qui fonctionne comme la mobicarte en métropole. Le code de la Nouvelle-Calédonie est le 687.


TELEPHONE FIXE

Vous pourrez bénéficier d'un téléphone fixe à votre domicile. Il vous suffira d'en faire la demande auprès de l'Office des Postes et des Télécommunications (OPT). Le code de la Nouvelle-Calédonie est le 687.


INFORMATIQUE

L'accès à Internet est possible par l'intermédiaire de plusieurs serveurs. L'abonnement est d'environ 4000 F CFP par mois auquel il faut ajouter le prix des communications. L'ADSL est maintenant disponible à Koumac et à Koné. Il faut compter entre 8 000 et 12 000 F CFP suivant le débit de ligne et il faudra rajouter l'achat ou la location d'un modem (environ 1000 F CFP) ainsi que l'abonnement ADSL auprès de l'OPT (environ 4 500 F CFP).

L'utilisation d'un onduleur et de prises de courant contre les surtensions est fortement conseillée.


TELEVISION

Vous pouvez amener votre poste de télévision. 

Trois choix vous seront alors possibles :

   - Achat d'un décodeur et abonnement à Canal Satellite (10 000 F CFP par mois pour le bouquet moyen).

   - Achat d'un décodeur TNT (à moins que votre téléviseur en soit doté). La TNT est en place depuis peu sur le territoire. 

   - Vous vous contentez d'une antenne hertzienne mais vous n'aurez accès qu'aux deux chaînes locales. En outre, vous devrez rendre votre téléviseur compatible en déboursant 20 000 F CFP. Ce choix est sans aucun intérêt. 

 
DIVERS

VETEMENTS CIVILS
Les saisons sont très marquées en Nouvelle-Calédonie. Il fait très chaud en janvier-février et parfois très frais en juillet-août, ce qui surprend de nombreux arrivants. En outre, la décontraction vestimentaire est de mise.

En saison fraîche, des vestes, des lainages, coupe-vent et polaires sont indispensables pour toute la famille. En saison chaude, prévoyez des vêtements légers et décontractés.

PAQUETAGE
Les cadres doivent impérativement arriver sur le Territoire avec leurs tenues de service courant gris allégée et de cérémonie petit blanc (message N°30204/DEF/DCCAT/LOG/H/GES du 22/02/05 de la Direction des commissariats de Rambouillet). Pensez à l'écussonnage des tenues (avec votre carnet VPC) et à la pose des velcros (brides spécifiques "SMA" sur l'épaule gauche).

En arrivant au Groupement, vous percevrez un paquetage outre-mer. Amenez avec vous votre béret, votre ceinturon et, si vous le souhaitez, vos rangers.

MATERIEL DE JARDINAGE
Vous pouvez amener votre matériel. Les terrains n'étant pas toujours très plats, le recours à un roto-fil, en complément d'une tondeuse à gazon, est souvent nécessaire.

Il est également possible de louer les services d'un jardinier pour environ 5000 F CFP.

MATERIEL DE SPORT ET DE PLONGEE
Le matériel est très onéreux sur le Territoire. En outre, il existe un réel problème de choix et de ravitaillement à Koumac et à Koné. Il est donc intéressant de venir avec ses équipements.

MATERIEL DE CAMPING
Il existe de très nombreux terrains de camping sur l'ensemble du Territoire. N'hésitez donc pas à  amener votre matériel.

PERMIS DE CONDUIRE INTERNATIONAL
Le permis de conduire international pourra vous être demandé par les agences de location de voitures en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Il est plus facile de l'obtenir en Métropole.

PRESSE
Il n'existe qu'un seul journal quotidien local, "Les nouvelles calédoniennes". Il peut être consulté sur son site www.info.lnc.nc

Pratique : pensez à vous abonner à vos revues et journaux favoris en Métropole, avant votre départ. Donnez votre adresse de Métropole, et, après avoir effectué votre transfert d'adresse auprès de la poste, vous les recevrez dans un délai de 6 jours, en moyenne.

SITES INTERNET
Voici quelques adresses de sites Internet d'organismes officiels et privés de Nouvelle-Calédonie qu'il peut être utile de consulter avant votre départ.

www.le-sma.com : Commandement du SMA 

www.etat.nc : Haut-commissariat de la République

www.ac-noumea.nc : Vice-rectorat

www.cafat.nc : CAFAT

www.forcesarmees.nc : Forces armées en Nouvelle-Calédonie

www.tourismeprovincenord.nc : Le tourisme en Province Nord

www.mairie-koumac.nc : Mairie de Koumac

www.info.lnc.nc : Journal "Les nouvelles calédoniennes"

www.kaori.nc : Portail de la Nouvelle-Calédonie

www.kaledonie.com : Portail de la Nouvelle-Calédonie

www.speedclic.nc : Toute la Nouvelle-Calédonie sur une seule page

www.zoreille.com : Nombreuses informations pratiques sur la Nouvelle-Calédonie 

 

KOUMAC

 

SITUATION
 
Située à 362 kilomètres de Nouméa (environ 4 heures de route), Koumac est le carrefour du grand Nord, point de départ vers Poum ou vers la côte Est en traversant la chaîne en direction de Ouégoa.

Commune agricole et minière, Koumac s'est désormais orientée vers la pêche industrielle et s'apprête à développer son tourisme.

Le village s'est peu à peu équipé et dispose désormais de toutes les facilités pour les résidents comme pour accueillir les touristes. On s'en aperçoit dans le centre de la commune, mais surtout à la base nautique de Pandop, où les infrastructures des Pêcheries de Nouvelle-Calédonie ont été installées dans un complexe qui laisse aussi une large place à la plaisance et la détente. 

HISTOIRE

Le nom de Koumac est cité pour la première fois en 1846 par les missionnaires de Ballade. Le 24 juin 1846, Monseigneur Douarre, évêque d'Amata, achète un terrain situé à Koumac. Cette transaction est signée en présence des chefs coutumiers Oualaït, Bouarrate, Tombo et Manésaou et par les Révérends Pères Jumillon et Montrouzier.

La première installation de colons date de 1863 par la création d'un "store" (magasin d'approvisionnement de brousse). La colonisation est ensuite suspendue jusqu'à la découverte de la mine de cuivre en 1875. A partir de 1900, les découvertes minières se succèdent essentiellement à Tiébaghi. Avec le transfert des services publics de Gomment, l'agglomération de Koumac devient une réalité officielle juste après la seconde guerremondiale. En 1936, la population atteignait 500 habitants, puis 1000 en 1976 et le dernier recensement de 1996 en dénombre 3206.

Les premiers élans du développement se font sentir avec l'exploitation industrielle du chrome sur le dôme de Tiébaghi. Viendra ensuite la création d'un centre de ravitaillement approvisionné fréquemment par le bateau "Tour de côte".

Comme la plupart des communes de brousse, l'urbanisation se développe autour de l'axe de la Route Provinciale N°1 (RP N°1) avec de grandes villas enfermées dans la végétation. Le centre-ville adopte une architecture plus moderne et se situe en retrait sur la rue Georges Baudoux où la municipalité et de nombreux commerces. La création de la zone industrielle débute dès les années 90 et se poursuit actuellement. Le grand espoir de demain reste l'installation de l'usine du Nord. Cette réalisation aurait l'avantage de favoriser la plus-value dans la zone et donc de créer des milliers d'emplois. Elle aurait aussi l'avantage d'entraîner la réalisation d'un port qui, sur le plan commercial, serait une source importante de développement et ferait de Koumac un pôle régional.

Sites de la Mairie de Koumac et du tourisme en Province Nord : www.mairie-koumac.nc et www.tourismeprovincenord.nc  


SITES TOURISTIQUES

La commune est riche en points d'intérêts tant par ses vestiges du passé que par des réalisations plus récentes.

Le point de vue : située à quelques minutes du centre-ville, une plate-forme aménagée en point de vue domine la commune avec un superbe panorama sur le lagon et la campagne environnante.

Les grottes :  les grottes, celle du Vent (moins 150m de profondeur) et le Réseau de Kouma (3.4 km de long avec deux vastes salles) sont situées à 7 km du village. C'est une belle excursion dans le cañon de la Vallée de la Koumac. Après le passage du gué de la Rivière Koumac , vous trouverez une vaste clairière entretenue et aménagée en aire de pique-nique.Le paysage est grandiose avec sa forêt de bancouliers et ses hauts rochers karstiques.

La visite guidée des grottes est impressionnante et procure une journée de calme et de repos dans cet espace équipé de tables et de bancs. Du bois découpé pour le barbecue est même à votre disposition.

La Vierge des Bons Souhaits : sur la route des grottes, prendre le premier embranchement à gauche. Demander la maison de Monsieur Boudoube  qui se fera un plaisir de vous orienter pour aller admirer la Vierge de Notre-dame des Bons Souhaits dont le pèlerinage a lieu le 15 novembre. Elle a été érigée en 1921 par Madame Mandiare pour remercier la Vierge de lui avoir permis de revoir sains et saufs les sept membres de sa famille partis pour la Grande Guerre.

L'Eglise Sainte Jeanne d'Arc : c'est une œuvre des paroissiens et des villageois qui se sont tous unis pour la réaliser. Ainsi, les artisans et artistes (peintres, menuisiers, sculpteurs, tailleurs de pierre, etc.) ont mis leur savoir-faire et leur talent pour la réussite complète de cet ouvrage réalisé avec des  matériaux locaux. Consacrée en 1950, elle a nécessité une année de travaux. La cloche, qui pèse 600 kg, a été bénite le 8 mai 1987.

Les maisons coloniales : témoignages du passé, vous ne pourrez les admirer que de l'extérieur, puisqu'elles sont toujours habitées.

Le marché communal : il est ouvert le mercredi et le samedi dès 07h00 du matin et se trouve à côté de la mairie.

Le village de Paagoumène : prendre la sortie nord du village puis, après avoir franchi la rivière Koumac et après l'aérodrome, continuer tout droit.

La mine de Tiébaghi : elle se trouve à 18 km sur la route de Poum. L'entrée est interdite mais des visites guidées sont possibles (se renseigner à la mairie). L'Association Leenhardt a été créée pour perpétuer le souvenir de la mine mais également dans un but touristique. Un spectacle est présenté tous les ans par l'association avec la participation de la commune.

La base  nautique de Pandop : sa réalisation est une réussite tant du point de vue du cadre que des installations.

Les Îlots : plusieurs îlots de taille et de flore variables se trouvent dans la baie de Koumac. Ils sont  accessibles avec un petit bateau. Ce sont des lieux rêvés pour des pique-niques.

La foire : chaque année, en septembre, est organisée à Koumac la plus grande foire agricole et artisanale du Territoire. On peut assister à des animations pratiquement inconnues en Métropole : rodéo, horse-ball, courses de chevaux en terrain libre. L'ensemble des productions locales y est présenté. Enfin, chacun peut y découvrir l'artisanat de la Nouvelle-Calédonie sous toutes ses formes (vannerie, tressage, sculpture, etc.). Le Groupement est fortement impliqué dans cette manifestation car il sert de soutienà sa préparation matérielle. En outre, il est responsable de l'exposition avicole.

 

KONE

 

SITUATION

Situé à 265 km de Nouméa, ce gros bourg d'un peu plus de 4000 habitants est le centre administratif de la Province Nord.  Koné compte de nombreuses stations d'élevage et pas moins de 10 tribus. L'aérodrome se trouve à 2 km du carrefour de la mairie, au centre duquel se dresse le monument aux morts. Le village se trouve à 35 km du massif de Koniambo, site sur lequel est prélevé le minerai de nickel ayant la teneur la plus élevée au monde. 

 

HISTOIRE

Le bourg européen, érigé en municipalité en 1887, fut établi autour d'un poste militaire, créé en 1879 et aujourd'hui occupé par la gendarmerie. La mission catholique fut fondée en 1891, mais l'église ne date que de 1954. Koné est le centre administratif de la Province Nord. De ce fait, le village accueille la délégation du Haut-commissariat pour la Province Nord. Compte tenu de la forte teneur en nickel du massif du Koniambo, la société Falconbridge-SMSP prévoit de construire une énorme usine de traitement du minerai. Cela laisse présager un fort développement du village, déjà visible actuellement. L'enjeu, le rééquilibrage économique entre la Province Nord et la Province Sud, est de taille. 

 

SITES TOURISTIQUES

Les balades ne manquent pas pour peu que l'on ne soit pas dérangé par la conduite sur piste.  Consultez le site du tourisme en Province Nord : www.tourismeprovincenord.nc

La plage de Foé : La plage n'incite pas à la baignade car elle est recouverte de brindilles et l'eau n'est pas très claire mais elle permet la pratique de la planche à voile et du kite-surf.

La tribu de Foé : elle se trouve à proximité de la plage et ressemble à un petit village de pêcheurs. Vous pouvez aussi y trouver le lieu-dit Lapita qui tire son nom de poteries finement décorées. 

Le Mont Koniambo : pour vous y rendre, vous traverserez la tribu de Koniambo puis celle de Panaki et, plus loin encore, celle d'Atéou qui est particulièrement belle. Là, renseignez-vous pour vous rendre au Mont Koniambo et admirez la vue sur le lagon et les collines. Vous pourrez également vous arrêter chez Ignace, le chef du Conseil des Anciens qui propose le gîte et qui vous fera découvrir la culture et des contes canaques.

La "piste de la confiance" : à la sortie du village, vers le nord, vous pourrez découvrir la "piste de la confiance". C'est une ancienne voie ferrée de la mine qui date de 1914. Elle servait à l'évacuation du minerai extrait qui descendait par un système de téléphérique original ; c'était les wagons chargés qui descendaient qui faisaient remonter les vides.

La transversale Koné-Tiwaka : elle commence au rond-point de la Province Nord. C'est une des plus belles routes du Territoire qui vous fera découvrir de magnifiques paysages et vous mènera à la tribu de Bopope. 

 

TOURISME

La Nouvelle-Calédonie, avec son climat doux, son relief varié et ses nombreuses infrastructures offre de nombreuses possibilités d'évasion, qu'il s'agisse de loisirs ou de sport mais aussi de farniente sur ses magnifiques plages.

La bonne qualité des routes, la présence de nombreux hôtels et de terrains de camping permettent d'effectuer le tour de l'île en voiture ou en moto.

Les randonnées pédestres ou équestres ainsi que les nombreux raids organisés sur le "Caillou" vous permettront de traverser la chaîne, de longer des rivières, de découvrir la faune et la flore calédonienne, de mieux comprendre l'esprit des tribus et de visiter les vestiges du passé. De nombreux "week-ends découvertes" sont organisé par les tribus.

Bien entendu, les activités nautiques ne manquent pas non plus, sur le lagon mais aussi en rivière avec notamment le canyoning et le canoë.

La proximité de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, à 3 heures de vol de Nouméa, permet la découverte de ces deux pays et un dépaysement garanti.

 

TRAVAIL DES EPOUSES

Si elles le souhaitent, les épouses peuvent travailler mais il faut savoir que, à qualification égale, la préférence va à l'embauche d'une personne originaire du Territoire.

Les personnes qui viennent de Métropole ne peuvent pas prétendre aux allocations chômage sur le Territoire. Il faut avoir travaillé pendant 9 mois sans discontinuer en Nouvelle-Calédonie pour y avoir droit.

 

FISCALITE

Vous êtes affecté en Nouvelle-Calédonie et allez donc être soumis à un régime fiscal particulier :
     - l'année d'arrivée : vous aurez deux déclarations de revenus à souscrire, l'une en Métropole et l'autre en Nouvelle-Calédonie,
     - la deuxième année : vous êtes inscrit en Nouvelle-Calédonie et vous ne déclarerez vos revenus que sur le Territoire,
     - l'année du départ : vous aurez deux déclarations de revenus à souscrire, l'une en Nouvelle-Calédonie et l'autre en Métropole.

N.B : tous les revenus perçus à l'occasion de votre séjour en Nouvelle-Calédonie, avant votre arrivée et après votre départ (prime d'éloignement, etc.), doivent être déclarés en Nouvelle-Calédonie.

Pour les cas particuliers (revenus mobiliers et immobiliers métropolitains, etc.), prenez contact avec l'Antenne des Services fiscaux de Koné.

 
AMICALE

Il existe une seule amicale qui regroupe l'ensemble des cadres et EVAT du Groupement. Une seule cotisation vous sera donc demandée.