EDITO

Le Service militaire adapté (SMA) est un dispositif militaire d’insertion socioprofessionnelle au profit des jeunes d’Outre-mer, de 18 à 25 ans, les plus éloignés du marché de l’emploi.

 

Créé en 1986 à Koumac et implanté en 1992 à Koné, le « détachement » puis « groupement » est devenu « régiment » en 2012. Il possède désormais son drapeau « pays », portant en lettre d’or l’inscription « Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie ».

Cette évolution est significative. En effet, depuis 2010, les effectifs ont plus que doublé, passant de 250 volontaires à près de 600 aujourd’hui, engendrant une transformation radicale de la physionomie du régiment avec, entre-autres, la création de nombreuses infrastructures. Parallèlement à ce défi quantitatif, le régiment a repensé son ingénierie de formation et a développé l’insertion par l’emploi direct, ce qui lui permet aujourd’hui d’être un acteur essentiel du marché du travail calédonien.

Un tel succès repose sur une pédagogie et des particularismes développés dans ce site. Le statut militaire en est le premier. Au-delà de l’enseignement des prérequis professionnels, c’est bien l’éducation des stagiaires, par la formation comportementale et l’encadrement militaire, qui est la plus-value du dispositif SMA. Plus qu’un métier, c’est une aventure humaine que le jeune volontaire trouvera au régiment, les bases d’un « savoir-être » nécessaire pour reprendre confiance en soi et (re)trouver sa place dans la société calédonienne.

Aujourd’hui, le RSMA-NC a atteint sa maturité dans son fonctionnement et est reconnu unanimement sur le territoire, tant par les organisations professionnelles que par les institutions.  Avec la volonté de répondre au marché de l’emploi, le RSMA-NC évolue sans cesse pour adapter ses formations.

La réussite de ce défi passe inévitablement par le développement des partenariats et le partage des charges avec les acteurs socioprofessionnels et politiques du territoire. C’est donc avec toutes les bonnes volontés du Caillou que le régiment va continuer à remplir sa mission au profit de la jeunesse calédonienne, afin qu’elle s’engage sur le chemin de la réussite.

 

LCL (TA) Christian de VILLERS

Chef de corps du RSMA-NC